Magentix

Développeur Magento indépendant depuis 2009

Billets : Magento, le projet Open Source qui a transformé le commerce électronique


Magento, le projet Open Source qui a transformé le commerce électronique

Magento 1 est depuis le 30 juin 2020 un projet officiellement obsolète (fin de vie), l'occasion de revenir sur son histoire. Ce billet et une traduction et une interprétation d'un article de Matt Asay.

Il n'y a pas si longtemps, Internet ne proposait que de la consultation de document, sans possibilité pour les utilisateurs d'acheter quoi que ce soit. Notre web moderne est très différent, pratiquement tout est disponible en ligne. Au coeur de cette évolution se trouve Magento, une plate-forme e-commerce open source co-fondé par Roy Rubin en 2008, qui, en 2020, alimente une part significative du commerce sur le web.

Rubin n'a pas cherché à bouleverser le marché du commerce électronique. Il ne pouvait tout simplement pas se permettre d'utiliser les systèmes propriétaires et coûteux disponibles à l'époque.

L'Open Source

En 2001, Rubin retourne sur les bancs de l'école mais doit trouver un moyen de financer ses études. Pendant ce temps, Amazon (1995), PayPal (1998) et d'autres sociétés préparent l'avenir du commerce en ligne. La bulle dot-com génère une ferveur autour de l'idée qu'Internet peut tout changer. Rubin est impatient de se lancer, mais il doit aussi payer ses factures et les frais de scolarité. Il fonde alors une société de développement web - Varien - et consacre ses nuits et ses week-ends à la création de sites e-commerce.

Etudiant et à court d'argent, Rubin n'a pas les moyens de développer des sites avec les systèmes propriétaires de l'époque (ATG, IBM WebSphere Commerce, etc...).

Dans une interview, il explique que ces solutions ne lui étaient pas accessibles :

Je n'avais pas les compétences nécessaires et ne savais pas par où commencer. Ces énormes systèmes étaient détenus par de grandes entreprises et il y avait très peu d'informations pour quelqu'un comme moi qui démarrait

Mais il y a une alternative. SourceForge offre une foule d'informations sur l'open source, comme osCommerce, un moteur e-commerce fondé en Allemagne en mars 2000.

Avec l'open source, l'information était déjà disponible : "Voici un tutoriel sur la façon de télécharger le paquet, de l'installer et de démarrer".

Rubin et Yoav Kutner, co-fondateur de Magento, commence à utiliser osCommerce et deviennent performants avec la solution :

Nous nous sommes sentis très à l'aise pour la personnaliser et la modifier

Mais jusqu'à un certain point :

OsCommerce était un projet parallèle et n'a pas connu beaucoup de mises à jour. Au fur et à mesure que Varien s'est développé, les clients souhaitaient des solutions de plus en plus sophistiquées

Rubin précise que la capacité d'osCommerce était limitée et freinait le développement de la société. Cela a généré chez lui une certaine frustration, et a même conduit l'équipe à envisager une solution propriétaire comme Oracle.

Mais nous ne voulions pas être coincés avec une technologique qui ne nous permettait pas, à moi ou à mes clients, de progresser

Un nouveau départ

Non seulement le code d'osCommerce est jugé trop lourd, mais Rubin ne veut pas non plus parier sur un projet sous licence GPL :

Je ne voulais pas investir beaucoup d'argent pour construire quelque chose avec osCommerce et être limité par la GPL

Forts de leur expérience de plusieurs années, Rubin et son équipe développe Magento. Rubin doit encore trouver comment financer le nouveau projet open source. C'est alors qu'un gros client (arrivé par une annonce AdWords à 0,50$ que Rubin diffuse) signe un contrat pour un site, et permet le développement de la nouvelle plate-forme.

Bien que Rubin place Magento sous une licence open source, il ne cherche pas vraiment à obtenir l'aide d'une communauté, pas avec la plate-forme principale en tout cas.

Je ne voulais pas qu'une seule ligne de code provienne de l'extérieur de l'organisation. Mon inquiétude concernait le fait que nous avions des clients qui attendaient un certain niveau de service, et je ne me sentais pas à l'aise de demander à des développeurs tiers de livrer et de s'engager à respecter un calendrier

Alors pourquoi s'embêter avec l'open source ?

Il y a une opportunité de donner accès à Magento au plus grand nombre de personnes possible, cela génère de la valeur pour la marque Magento. Pour Rubin, dans le domaine de l'open source, ce sont finalement les clients qui paient pour une marque. Étant donné que Varien / Magento n'a levé des fonds qu'un an après la sortie de Magento, Rubin est limité à ce qu'il peut financer lui-même et il a besoin d'un moyen efficace pour distribuer et commercialiser le logiciel.

Il n'y avait pas d'autre moyen pour moi de faire connaître Magento que de mettre le produit entre les mains des gens et de le leur faire commercialiser en notre nom, à l'exception de l'open source. Quel meilleur modèle existe-t-il pour cela que l'open source ?

La communauté

10 ans plus tard, le code de Magento provient pour au moins la moitié de contributeurs externes. Cette "stratégie de marque" a porté ses fruits. La provenance des contributions a constitué une part importante de la stratégie de Rubin depuis le début.

L'extensibilité reste un problème de taille dans le commerce électronique. Lorsque Rubin a débuté, il n'y avait pas deux commerçants identiques. Comme il le décrit, il y avait toujours des nuances sur la manière dont les commerçants en ligne s'intégraient à leurs systèmes, la manière dont ils commercialisaient et présentaient leur catalogue.

On a vraiment mis l'accent sur la différenciation. Chaque projet comportait ses défis et opportunités pour construire quelque chose d'unique

En travaillant avec osCommerce, qui offrait des possibilités de personnalisation limitées, Rubin savait qu'il ne pouvait pas se permettre une version personnalisée de Magento pour chaque client. Il avait également besoin de pouvoir mettre facilement à jour Magento à des fins de sécurité et d'optimisation. Et ils devaient être capables de faire tout cela pour un monde du commerce électronique qui explosait en complexité, avec différentes passerelles de paiement, des traductions, des flux complexes, etc...

Avec tout cela en tête, Rubin et son équipe ont entrepris de rendre Magento flexible, permettant un écosystème d'extensions autour du produit de base. Cela a finalement conduit à Magento Connect, un écosystème d'applications qui s'est développé autour de la plate-forme. De tels écosystèmes d'application sont devenus quelque peu courants aujourd'hui, mais en 2009, cette approche était révolutionnaire.

Cet écosystème est aujourd'hui si vivant et si fort que la communauté se sent presque propriétaire de la plate-forme. Il y a plus de 300 000 développeurs Magento, 800 partenaires technologiques et 350 partenaires d'intégration de systèmes, qui contribuent à faire de Magento une solution extraordinaire.

Mais tout cela a commencé avec un étudiant qui essayait simplement de payer ses études, en développement des sites de vente en ligne.

Rubin n'a peut-être pas cherché à changer le e-commerce durablement, tout comme il n'a pas essayé de créer une communauté dynamique autour de Magento.

Mais il a quand même fait les deux.

Source : Magento: The Open Source Project that Reshaped E-Commerce